Histoire de Oeyreluy


Oeyreluy se situe à 4 km au sud-ouest de DAX (France, département des Landes). Le village est établi le long d’une rivière affluent de l’Adour, le Luy. Il compte aujourd’hui une population de 1790 habitants.
En ancien gascon, Oeyreluy aurait son origine dans le mot « Goueyt»: le poste d'observation, ce qui expliquerait dans cette même langue la prononciation Goueyreluy.
Monsieur Eugène Dufourcet, président de la société de Borda (1890-1900) envisage deux solutions : - La première serait d'origine germanique avec "Arar" qui signifie fleuve mais qui est phonétiquement douteuse. - Quant à la seconde, il pense que Oeyre vient de Goeire qui signifie la rive.
Autre hypothèse, Oeyreluy pourrait tirer son origine du béarnais. Le mot « uelh » qui se prononce « ouéy » signifie œil et par extension Oeyreluy pourrait vouloir dire « regard sur le Luy ».
Entre 6000 et 2500 avant J.C., les premiers habitants de Oeyreluy nous ont laissé comme vestige de leur existence à la station de Paloumet, dans la propriété d'Armagnac, diverses haches, poinçons taillés, débris de poterie et pointes de lances. Tout ceci fut découvert en 1983.
Vers l'an 1000 avant J.C., les Tarbelles, peuplade d'Aquitaine ont occupé la région. Puis vint la colonisation romaine qui laissa une voie traversant la commune en direction de Tercis. Les romains établirent un camp sur l'ancien hippodrome où furent trouvés 30 kgs de pièces de monnaie à l'effigie de Constantin.
De l'an 500 à l'an 800, Oeyreluy vit se succéder les tribus Franques de Clovis, les passages des Maures et des Sarrazins et enfin les troupes de Charlemagne parties guerroyer en Espagne. Des documents nous révèlent qu'elles sacagnèrent la région. Enfin les Normands semblent avoir remonté les cours d'eau jusqu'à Oeyreluy.
En 1881 au recensement figurait 66 maisons, 77 ménages et 435 habitants. En 1901, 70 maisons, 76 ménages et 365 habitants. La commune a perdu 70 habitants, un ménage et a gagné 4 maisons.
En 1928, la première automobile arrive dans la commune. Elle est la propriété de Paul Cazaux. En 1933, la commune compte 9 véhicules.
En février 1932, la téléphone arrive dans la commune.
En décembre 1937, vote pour l’aménagement du puits communal en vue d’amener les eaux à l’école.

drone aire de jeux 2.jpg
drone gravières 1.jpg
drone centre village 2.jpg

Le château d'Hardy

 
Ancienne caverie d’Oeyreluy, le Château d’Hardy connait au XVIIIème siècle des remaniements qui en font l’agréable demeure privée d’aujourd’hui.
Le château d’Hardy a certainement été construit avant le XVIIIème siècle mais cette période de cette histoire demeure un mystère. Durant ce siècle, la seigneurie et la terre d’Oeyreluy, sont vendues aux enchères et c’est un médecin de Dax, jean DUFAU, qui en fait l’acquisition. Par la même occasion, il récupère le château d’Hardy où il entreprend des rénovations. Le château aménagé, il y demeure jusqu’à la fin de sa vie en 1791.
La maison est une ancienne caverie, c’est à dire un domaine cédé par un seigneur à un vassal en échange de la défense du territoire et de services militaires. Construite en pierre calcaire, elle est recouverte d’un enduit de couleur beige et de toit d’ardoises. Son corps de logis unique est encadré par deux tours d’angle carrées, couvertes de toits pointus. Ce château ne se visite pas.


En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.